Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
http://un-endroit-ou-aller.over-blog.com

un endroit où aller

Menu
HPA-AN

HPA-AN

en bateau sur la Thanlwin river

en bateau sur la Thanlwin river

Mercredi 8/02/17 : A 8h, un pick-up nous emmène à l'embarcadère. Nous sommes une douzaine de personnes installées sur des fauteuils en plastique. En cours de navigation, nous nous arrêtons au village de Kauknat pour visiter le monastère U Na Auk. Pour cela, il faut prendre un tuk-tuk qui demande 1000k/pers (aller et retour) du débarcadère au monastère. Les gens qui ne veulent pas aller voir le monastère restent à attendre sur la rive... puis la navigation reprend son cours, longeant des villages disséminés sur les rives à la végétation abondante.

A l'approche de Hpa-an, les massifs karstiques, se dessinent à l'horizon

A l'approche de Hpa-an, les massifs karstiques, se dessinent à l'horizon

Barge pompant le gravier dans la rivière

Barge pompant le gravier dans la rivière

On peut voir beaucoup de barges qui pompent le gravier dans le lit du fleuve et le transportent à terre une fois remplies, tellement chargées que leur ligne de flottaison est à ras de l'eau.

Nous débarquons à Hpa-An à 12h30. Ce fut une belle traversée. Nous prenons un tuk-tuk (1500k) pour nous rendre dans le centre, à la Soe Brothers guest-house, où nous avions téléphoné plusieurs jours auparavant car, ici, les hébergements bon marché ne sont pas légion et il y a pas mal de monde, la région étant réputée pour la beauté de ses paysages. La Soe Brothers est un vrai repaire de routards, ça c'est sûr ! il y a des chambres de toutes les tailles et à différents prix. Celle que nous avons est très bien, très grande et bien équipée. La gh est bien située, en plein centre et notre fenêtre donne sur une ruelle tranquille, donc très calme, il n'y en a pas beaucoup comme ça dans l'établissement (la plupart ressemble à des placards séparés par des cloisons en bois très minces), nous avons eu de la chance qu'il y en ait eu une de libre pour nous... il n'y a pas de petit-déjeuner servi à la gh mais comme nous avons tout ce qu'il faut pour le prendre dans notre chambre, il ne nous reste plus qu'à faire quelques emplettes au marché.

Jeudi 9/02/17 : Nous louons un scooter chez "Good Luck", à deux pas de la gh, au coin de la rue, chez des gens charmants : 6000k/jour pour un scooter automatique que nous louons pour deux jours.

 

HPA-AN

Nous partons pour la Sadan Cave où nous arrivons au bout de 45mn de route environ, puis chemin un peu cabossé ensuite mais ça va... paysage verdoyant de rizières et de" pains de sucre" qui surgissent çà et là...

Sadan cave

Sadan cave

La Sadan cave est une très grande grotte (entrée: 1000k/pers). Statues de bouddhas au début puis l'on chemine tout du long au milieu des stalagmites et stalactites, mais aussi des gravats et des tas de briques. Il y a des aménagements en cours là-dedans...

Sadan cave

Sadan cave

A la Sadan cave (cliquez pour dérouler)
A la Sadan cave (cliquez pour dérouler)

A la Sadan cave (cliquez pour dérouler)

On débouche dans une clairière où se trouve une deuxième grotte puis il faut prendre une petite barque (1500k/pers). On passe sous la montagne puis on longe un ruisseau d'irrigation à travers les rizières pour arriver au parking de l'entrée.
Il y a là des petites gargotes dans une desquelles nous déjeunons (très bon riz au  tofu, très épicé) puis nous enfourchons de nouveau notre monture.

HPA-AN

Il fait très chaud...nous suivons un chemin où nous croisons une procession, des funérailles vraisemblablement, puis nous traversons des villages karens.C'est la saison sèche et les toits des maisons et les arbres du bord du chemin sont couverts de poussière rouge.

Lumbini Garden et Mont Zwe Ga Bin
Lumbini Garden et Mont Zwe Ga Bin

Lumbini Garden et Mont Zwe Ga Bin

Une fois revenus sur la route goudronnée, nous arrivons au "Lumbini garden" où 1100 bouddhas sont plantés formant le "jardin" au pied du Mont Zwe Ga Bin, le plus haut massif de la région (723m), couronné d'une pagode. Pas question de grimper là-haut, il fait trop chaud !

La dernière halte de la journée sera  Kyaik-Ka-Lat, un drôle de piton rocheux plus étroit à sa base qu'à son sommet, dressé au milieu de rizières et d'un petit lac, presque à sec en cette saison...

On peut grimper jusqu'à une étroite terrasse où un moine fait des bénédictions pour les fidèles qui viennent le solliciter avec une grande ferveur.

 

Vendredi 10/02/17 : Toujours à scooter, nous allons d'abord à la "Yathei Pyan cave", très belle grotte, avec des percées de lumière dans la roche qui donnent de beaux points de vue sur la campagne environnante, des bouddhas anciens, des tablettes votives et plein de singes. En plus, il n'y a presque personne, il y règne un calme olympien...

 

 

HPA-AN
Yathei Pyan cave  (cliquez pour dérouler)
Yathei Pyan cave  (cliquez pour dérouler)
Yathei Pyan cave  (cliquez pour dérouler)
Yathei Pyan cave  (cliquez pour dérouler)

Yathei Pyan cave (cliquez pour dérouler)

Kaw Gone cave

Kaw Gone cave

Kaw Gone cave  (cliquez pour dérouler)
Kaw Gone cave  (cliquez pour dérouler)

Kaw Gone cave (cliquez pour dérouler)

Puis la "Kaw Gone cave", magnifique grotte où se trouvent de très belles tablettes votives qui tapissent les parois rocheuses... ça change des bouddhas dorés ! elles dateraient du XIIIème s. C'est vraiment beau !

 

Nous roulons ensuite jusqu'à la "Bayin Nyi cave", située à une vingtaine de kms de là où se dresse un très joli monastère étagé sur le flanc de la colline et où l'on visite une belle grotte, là aussi. Au pied de la colline, quelques personnes se baignent dans des bassins alimentés par des sources d'eau chaude.

Nous rentrons à Hpa-An vers 17h30. A cette heure-çi, il commence à y avoir pas mal de circulation, et pas que des chars à boeufs... il est temps d'arriver. Aujourd'hui, nous avons dû faire dans les 70kms en tout !
Après avoir rendu le scooter, nous prenons, juste à côté, notre billet de bus pour nous rendre demain à Myawaddy (frontière birmano-thaïlandaise) : 8000k/pers. Départ à 9h.

Passage de la frontière Birmano Thaïlandaise :

Nous partons donc à 9h dans un taxi (nous pensions que c'était un bus, mais non, c'est une voiture qui nous emmène), en compagnie de deux birmans plus le chauffeur. L'un des passagers est un vieux monsieur très bavard et très gentil qui a bien envie de faire la conversation en anglais avec nous mais ce n'est pas toujours facile de comprendre ce qu'il dit car il a la bouche pleine de bétel...
Nous arrivons à Myawaddy vers 12h30.

C'est là que nous quittons la Birmanie. Il suffit de traverser le Pont de l'Amitié, (très facile à pied, il y a un trottoir) et accomplir les formalités d'entrée en Thaïlande au bout du pont, ce qui se fait sans problème.