Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
http://un-endroit-ou-aller.over-blog.com

un endroit où aller

Menu
MANDALAY

MANDALAY

Nous décollons de Paris le samedi 14 janvier 2017, à 11h50, avec la compagnie "China Eastern". Après 5h d'escale à Kunming, en Chine, nous arrivons le dimanche 15/01 à Mandalay à 14h30. Pour nous rendre de l'aéroport à l'hôtel E.T. que nous avions réservé sur Booking.com (c'est le seul hôtel que nous avions réservé d'avance), nous prenons un minibus (taxi partagé) pour 4000 kyats (2,70€) par personne (l'aéroport est situé à 40kms de Mandalay).

La monnaie est le kyat. 1€ = 1440 kyats environ durant notre séjour

Nous avons dépensé sur place, à deux, pour 28 jours : 1 200€

 

La ville paraît très vaste, assez déglinguée et chaotique... une fois installés à l'hôtel, dont l'accueil est très sympathique, nous prenons un peu de repos après ce long trajet et nous allons dîner au "Lashio lay", resto qui nous est recommandé par le patron de l'hôtel et qui est situé tout près. Nous découvrirons par la suite qu'il est dans le guide du Routard comme étant une très bonne adresse et c'est vrai que c'est bon (parfois assez étonnant comme cuisine), nous y retournerons tous les soirs de notre séjour à Mandalay.

 

 

Dans la rue, à Mandalay

Dans la rue, à Mandalay

Lundi 16/01/17 : Après la visite d'un atelier de feuilles d'or, nous prenons des motos-taxis pour nous rendre au pied de la colline de Mandalay. Deux gros lions marquent l'entrée. Il faut grimper les escaliers couverts, pieds nus, jusqu'au sommet (1700 marches environ). En haut, après avoir admiré bouddhas et pagodes, nous déjeunons dans un agréable petit resto avec terrasse, puis il faut redescendre, ce qui sollicite beaucoup les genoux et mollets...

 

Sur la colline de Mandalay (cliquez pour dérouler)
Sur la colline de Mandalay (cliquez pour dérouler)
Sur la colline de Mandalay (cliquez pour dérouler)
Sur la colline de Mandalay (cliquez pour dérouler)

Sur la colline de Mandalay (cliquez pour dérouler)

Les stupas de Kuthodaw et Sandamuni pagoda, au pied de la colline de Mandalay  (cliquez pour dérouler)
Les stupas de Kuthodaw et Sandamuni pagoda, au pied de la colline de Mandalay  (cliquez pour dérouler)
Les stupas de Kuthodaw et Sandamuni pagoda, au pied de la colline de Mandalay  (cliquez pour dérouler)

Les stupas de Kuthodaw et Sandamuni pagoda, au pied de la colline de Mandalay (cliquez pour dérouler)

En bas, encore des temples, monastères et pagodes...

...et surtout le magnifique Shwe Nandaw Monastery, tout en bois sculpté.

 

 

Ce monastère, tout en teck, faisait initialement partie des bâtiments du Palais royal où vécut le roi Mindon. En 1880, son fils le fit démonter et transporter à sa place actuelle, en dehors de l'enceinte du palais, ce qui lui a évité de brûler avec le reste du palais détruit pendant la deuxième Guerre mondiale.

Pour le visiter, il faut acheter le forfait de 10 000k/pers (7€), ce qui donne droit de voir plusieurs sites, dont le Palais royal et le beau monastère en bois d'Inwa.

Puisque le Palais royal est inclus dans le forfait, nous décidons d'y aller et, pour cela, nous prenons des petites rues transversales très tranquilles, bordées de petites maisons en bois et en bambou entourées de jardins, ce qui contraste avec le trafic intense des grandes artères. Ambiance de village très sympa...

MANDALAY
MANDALAY
MANDALAY
MANDALAY

Les femmes et enfants birmans (quelquefois les hommes aussi) se mettent sur les joues et le front du "tanakha" pour se protéger du soleil et hydrater la peau. Cette crème est produite en frottant le bois de l'arbre tanakha sur une pierre. Sur les marchés, on peut voir des tas de petites bûchettes de ce bois à vendre ainsi que des sortes de soucoupes en pierre servant de "frottoir".

 

 

Presque tous les hommes, et même quelques femmes, et pas que les vieilles, mâchent sans arrêt ce drôle de "chewing gum" fait de noix d'arec, accompagnée d'épices, de tabac et de chaux, le tout enroulé dans une feuille de bétel, qui attaque les dents et les gencives et fait cracher rouge... ça sert de stimulant et de coupe-faim...mais ça donne aussi le cancer de la bouche...

En Inde et au Sri Lanka, c'est aussi très pratiqué mais en Birmanie, c'est là où l'on en voit le plus. Difficile de comprendre ce qu'ils disent quand ils en ont plein la bouche !

 

C'est quand même assez dégoûtant !

Ensuite nous traversons un marché qui longe la grande artère menant à l'entrée du Palais Royal (il ferme à 17h). Le site étant en grande partie occupé par l'armée, il faut laisser son passeport au militaire qui garde l'entrée et, contrairement à ce que nous pensions, il est impossible de traverser le parc et de sortir de l'autre côté, ce qui nous aurait bien arrangés pour rentrer à notre hôtel. Le palais initial ayant été complètement détruit pendant la seconde guerre mondiale, certains édifices ont été reconstruits, ce qui donne une idée de ce que pouvait être cet impressionnant palais.

Après la visite, nous sommes donc obligés de repasser par la même entrée pour récupérer notre passeport puis nous prenons un taxi pour rentrer à l'hôtel (4000k).

 

 

Le soir descend doucement sur le Palais Royal ...

Le soir descend doucement sur le Palais Royal ...